Pourquoi les bonsaï sont-ils PETITS ?

Pourquoi les bonsaï sont-ils PETITS ?

Oui…pourquoi? Ou bien…comment? Est-ce la graine de départ qui est petite? Est-ce qu’il y a des arbres nains dans la nature?

Pourquoi les bonsaï sont-ils petits? Cette question est redoutable car elle est signe d’une méconnaissance du monde vivant et encore plus du monde végétal. Rassurez-vous nous allons lever le rideau sur le pourquoi du comment. Il va être question de nanisme et de croissance et j’ai eu quelques surprises. Commençons par le nanisme.

Nanisme: une taille en vogue

mame-mini-bonsaï
Mame: le plus petit des bonsaï

Pour ceux qui connaissent Passe-Partout, il est le premier à avoir démocratisé le nain. Ce nain était le Maître des clés, celui qui ouvrait les portes de Fort-Boyard dans l’émission éponyme. Mais celui qui a magnifié ce statut, après Toulouse-Lautrec, le peintre des danseuses du Moulin-Rouge au 19ème siècle, est sans conteste Tyrion Lannister dans Games of Throne! Et lui, si vous êtes un sériephile accro à Netflix, vous ne pouvez pas ne pas le connaître.

Et quelle est le point commun entre ces trois-là et les pygmées? C’est la génétique.

Prenons la définition courante du nanisme chez Wikipédia:

Le nanisme est une condition caractérisée par une très petite taille chez un être vivant (végétal ou animal). Il résulte d’un ralentissement ou d’un trouble de la croissance lié à une condition héréditaire ou accidentelle (maladie, carence, environnement).

Tyrion-lannister
Tyrion Lannister dans Games of Throne

À une condition héréditaire

Génétiquement parlant

Le nanisme, s’il n’est pas accidentel est héréditaire. Les arbres ne sont génétiquement pas programmés pour être petits. Il se développent et croissent (mais seul le corbeau croasse). C’est leur programme inscrit dans leur ADN.
Les seuls qui ne se développent pas à plein régime et qui peuvent transmettent à leur descendance sont ceux qui vivent sur les plateaux, les montagnes, en terrain escarpés: c’est une question de survie aux conditions extrêmes.

Ce qui nous amène aux causes possibles de la miniaturisation des arbres en nature, je veux parler des sauvageons.

Causes du nanisme chez les sauvageons

Les raisons principales de la miniaturisation des sauvageons sont:


. les terrains caillouteux qui offrent peu d’espace aux racines, il va sans dire que leur sol est pauvre en minéraux.
. Un climat aride. Ils manquent d’eau. Souvent leur racines plongent profondément dans le sol. Cela rejoint
. Le trop de soleil, la surexposition qui détruit l’auxine, leur hormone de croissance. Ou bien
. La sous-exposition comme les sous-bois. Ils doivent attendre qu’un de leur congénère libère une place au soleil. On rappelle au passage que c’est la photosynthèse, rendue possible grâce au soleil, qui est le carburant de croissance des plantes.
. Le vent également. Ça peut-être agaçant de se voir gifler chaque jour, la forme penchée est magnifique mais elle se fait au prix d’une lutte journalière.
. Les « tout le temps broutés » par les troupeaux et les « tout le temps débroussaillé ». Pas besoin de vous faire un dessin. Quand un arbre se fait manger les jeunes pousses et les feuilles tendres années après années, toute sa vigueur développe tronc et branches.

Si leurs conditions étaient optimales ces arbres serait vigoureux et porteraient leur houppier bien haut. Donc pourquoi les bonsaï sont-ils petits?

climat-extrême-désert
Des conditions extrêmes pour se développer

Pourquoi les bonsaï sont-ils petits?

Les bonsaï parce qu’on les « fabrique » ainsi, pardi!

En effet si on ne fait rien l’arbre continue de croître et pourrait survivre dans ce pot étroit jusqu’à ce qu’il s’asphyxie par manque de place des racines.

Tailler les racines participe donc à cette limitation de croissance. Et cette limitation de croissance ne signifie pas arrêt, au contraire. Une fois taillées les racines ont à nouveau de la place pour se développer. La taille ralentit le flux de sève donc la croissance. C’est ainsi que les feuilles se nanifient. Une autre technique consiste en la déoliation(enlever les feuilles) complètement ou partiellement. Il y a toujours un rapport équilibré entre les racines et le feuillage.

En lui apportant de l’engrais et de l’eau il continue sa croissance sainement.
Et tant qu’il croît il est en bonne santé. Mais le peu de croissance ne signifie pas l’inverse, il a des périodes de dormance. Par contre s’il est en mauvaise santé c’est que quelque chose a perturbé sa croissance.

Et pour les arbres dit « nain »? Est-ce qu’ils ont eu un problème de santé? Ou bien est-ce génétique?
J’ai fais quelques recherches et j’ai découvert que oui il y avait des arbres dit « nain » mais qui n’ont rien avoir avec le bonsaï. Ce sont d’ailleurs des espèces peu utilisé en bonsaï car à croissance très lente. Alors qui sont ces arbres-nains?

Voici mes petites découvertes.

Mes découvertes

Nous l’avons vu les arbres poussent et grandissent.

L’art du bonsaï est de contenir cette croissance. Saviez-vous que les espèces naines, dit arbres-nains, sont très très rares mais existent tout de même? Ce sont des arbres à croissance très lente qui ne dépassent pas les 2 mètres à maturité. On les appelle tout de même des arbres. Contrairement à leur congénères ils sont donc appelés nains à cause de cette discrimination dont ils souffrent (comme touts les nains en général). Mais ils ne sont en aucun cas des bonsaï.

Je vous invite à lire l’article à propos de ce qu’est un bonsaï en cliquant ici.

Comme nous venons de le voir les espèces dites naines ne sont pratiquement jamais utilisées en bonsaï parce qu’à croissance lente et un bonsaï-ka souhaite une croissance rapide qu’il puisse contenir. Voici donc une liste de quelques arbres-nains:

  • Le Hêtre nain de son petit nom Fagus sylvatica ‘Mercedes’. Son port ne dépasse pas les 2m
  • Le Saule nain, salis subboposita pour les intime, monte à 1m à maturité.
  • Le Chamaecyparis pisifera ‘Blue Moon’ est un persistant bleuté qui ne dépasse pas 1m
  • Le Pin ‘Mops’ dit Pinus mugo ‘Mops’ est un conifère qui ne dépasse pas les 60 cm en 25 ans!
  • Le Berberis pourpre nain, est un épineux caduc à feuille pourpre ne dépassant pas les 60 cm
  • Le Forsythias nains, le mimosa de Paris, jaune, ne dépasse pas 1m
  • L’ Amandier nain de Russie (Prunus tenella) est magnifique et ne dépasse pas 1,50m à maturité

On récapitule

Les arbres sont génétiquement programmés pour pousser et atteindre des tailles parfois gigantesques. Les arbres-nains sont très rares et de croissance lente mais ce ne sont pas des bonsaï.

Pourquoi les bonsaï sont petits? Parce qu’ils ont été formé pour, en maîtrisant leur croissance par différentes techniques comme la taille des racines par exemple. Mais ils doivent-être en bonne condition physique pour cela.


Pour finir cet article j’aimerais vous emmener au Japon. J’aimerais que vous lisiez cette légende sur un couple de bonsaï-ka, très pauvre, qu’un moine vient déranger. Ce conte, cette légende s’appelle Les Arbres-nains et il est très populaire.

Nanifiez vos arbres pendant qu’ils grandissent !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •